Le temps de référence est une composante fondamentale de la narration au cinéma. Son intérêt se prononce en fait essentiellement au niveau de la structure narrative.

Il s’agit simplement de l’époque qui nous apparaît comme la base temporelle du récit. En règle générale, cette base peut donc être considérée comme une valeur absolue, autour de laquelle gravitent toutes les autres époques mentionnées ou représentées au travers de l’œuvre.

Ainsi, un film historique pourrait parfaitement choisir d’utiliser une époque contemporaine comme temps de référence. Une des solutions possibles serait alors de faire passer la narration au travers d’un témoignage. Pourquoi pas un personnage retraçant son vécu ou celui d’un tiers…

Le film Forrest Gump (R. Zemeckis – 1994) constitue à mon sens un parfait exemple de ce type de cas. Toutes les époques perçues dans le film gravitent autour du temps présent. L’importance dramatique de la situation actuelle, s’accentue ainsi progressivement au cours de l’histoire. Les multiples allers et retours dans le passé, contribuent à renforcer l’idée d’un point de repère narratif élémentaire. Lorsque nous voyons à nouveau l’arrêt de bus, à n’importe quel moment du film, nous savons instantanément que nous sommes revenus aux côtés du « véritable » personnage principal qui vit et évolue en même temps que le spectateur.

Forrest Gump - Robert Zemeckis - Paramount Pictures - 1994

Forrest Gump (R. Zemeckis, Paramount Pictures, 1994)

NB : Si cette notion n’est pas très claire pour vous, gardez toujours à l’esprit que le temps de référence d’une œuvre cinématographique, est très souvent celui qui introduit la trame narrative. 😉

 

Pour nous chauffer un peu les méninges, je vous propose de nous pencher sur un cas spécifique…

Selon vous, quel est le temps de référence de Cloud Atlas (Wachowski, Tykwer) ?

 

2 Commentaires
  1. pépé hilaire marshall 2 années Il y a

    je suis très satisfait d’être entrée en contact avec vous. de plus en plus je suis édifié sur le métier que j’exerce: l’écriture scénique et la réalisation.

    • Marc
      Marc 2 années Il y a

      Merci pour votre message.
      N’hésitez-pas si vous avez des question 😉
      Bien à vous,
      Marc.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez-moi

Je reçois votre message directement dans ma boîte mail, et je vous réponds dès que possible ;)

En cours d’envoi

 

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

 

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?