Réussir votre scénario, ce n’est pas seulement une question d’originalité !

Le scénario va en effet bien au-delà de la ‘simple’ idée. Il lui donne une forme concrète et bien spécifique. L’objectif premier étant de transmettre non seulement des informations narratives au lecteur, mais également de démontrer une intention dans son ensemble.

On oublie donc bien souvent, que le scénario est un document qui se construit selon plusieurs axes décisifs. Dans cet article, je vous propose de faire le point sur les 3 critères fondamentaux qui rendent un scénario réellement efficace !

1. Le contenu narratif.

Le premier critère, c’est bien évidemment l’histoire. Elle dépend à la fois de votre créativité et de votre imagination.

Lorsqu’il s’agit d’écrire pour le cinéma, on évoque en général la notion de dramaturgie. Autrement dit, un sujet d’étude à part entière, pour lequel certains ont même voué toute leur vie ! 😀

Le contenu narratif d’une histoire, touche la sensibilité de pratiquement tout le monde. Peu importe qu’il soit question de réaliser un film ou d’écrire un roman. Cet élément aura de toute façon un impact majeur sur les gens.

2. L’expérience du lecteur.

Le deuxième point essentiel à l’efficacité d’un scénario, est tout simplement l’expérience qu’il offre au lecteur. Là il s’agit au contraire de sortir de la logique narrative pure, et de considérer le scénario comme la représentation d’un film et non plus uniquement un récit.

On joue ainsi sur le ressenti du lecteur. On lui donne toutes les clés pour que sa lecture se fasse de la façon la plus passive possible. Comme s’il était confortablement installé au fond de son fauteuil, dans une salle de cinéma. La pellicule défile et dans l’idéal, le lecteur ne revient jamais en arrière.

Ce point permet en réalité de mettre en phase l’imagination du lecteur, avec celle de l’auteur. Un scénario doit donc toujours être écrit dans une logique de représentation. On décrit ce que l’on voit à l’écran et ce que l’on entend.

C’est essentiellement un style rédactionnel adapaté, qui déterminera la qualité de l’expérience du lecteur. L’idée est d’être toujours aussi fidèle que possible à la perception du film.

3. L’exploitation en production.

Enfin, le scénario est également un outil technique et pratique.

C’est effectivement un document professionnel, qui se doit de respecter un certain nombre de règles. Notamment des règles de mise en forme.

Et il ne s’agit pas simplement de ‘faire joli’ ! 😀 Les règles de présentation d’un scénario correspondent avant tout à un ensemble de conventions issues du milieu professionnel.

L’idée est donc de construire un véritable outil de travail, compréhensible et utilisable par l’ensemble de l’équipe qui réalisera le film.

1 Commentaire
  1. patrick 3 années Il y a

    merci

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez-moi

Je reçois votre message directement dans ma boîte mail, et je vous réponds dès que possible ;)

En cours d’envoi

 

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

 

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?