Vous avez envie de lancer une campagne de crowdfunding, mais vous avez peur de ne pas savoir comment vous y prendre pour récolter des soutiens ?

Vous avez peut-être déjà vu des campagnes réussir avec une grande quantité de contributeurs. Mais vous ignorez comment atteindre des résultats aussi importants…

Dans cet article, je vous propose ne nous pencher sur un mécanisme essentiel à comprendre pour être toujours certain de toucher les bonnes personnes avec son projet : le principe des cercles relationnels.

Le principe des cercles relationnels défini en fait trois types de groupes d’individus, notamment en fonction du degré de relation sociale qui vous sépare d’eux. Il est très important pour vous de comprendre que chaque groupe a des attentes très différentes, par rapport à vous et à votre projet.

1. Le cercle du lancement.

Ce cercle est celui qui vous aidera directement à enclencher votre phase de lancement. Son impact est donc très important dès les premières heures de votre campagne. Il s’agit généralement de personnes de votre entourage au premier degré. Votre famille ou vos proches par exemple. L’intéressement de ces personnes envers votre projet passe généralement en second plan, puisque celles-ci sont plutôt dans l’idée de vous faire avant tout un don.

2. Le cercle de la résonance.

Il s’agit cette fois-ci de votre entourage au deuxième degré. Les amis de vos amis, les amis de votre famille, etc.
Ce cercle peut être comparable à la deuxième onde de choc d’un cailloux sur l’eau, par exemple. Si votre premier cercle relationnel a assez d’impact, il devrait logiquement toucher le cercle de la résonance. Les individus de ce cercle, ne seront donc plus vraiment dans l’optique de faire un don. Ce qui va davantage les convaincre, c’est en fait l’influence qu’auront leurs relations proches. Il est en effet toujours plus rassurant de suivre l’action d’une personne qui vous a précédé, plutôt que d’être le premier à initier la marche.
Si vous voulez comprendre ce mécanisme relationnel, prenez l’exemple des pages Facebook. Nous sommes toujours davantage enclins à « liker » une publication ou une page, lorsque des amis l’ont déjà fait avant nous. Il en va de même pour les soutiens d’une campagne de financement participatif.

3. Le cercle de la dynamique.

Le cercle de la dynamique est le plus difficile à atteindre et à convaincre. Beaucoup de campagnes n’atteignent d’ailleurs jamais ce cercle et réussissent pourtant à accomplir leur objectif principal.
En revanche, il s’avère également le plus intéressant pour vous, car si vous parvenez à l’activer, votre campagne a de fortes chances de passer bien au-dessus des 100% !
Le cercle de la dynamique correspond à l’ensemble des personnes totalement extérieures à votre projet. Donc dites-vous bien que si des gens qui ne vous connaissent pas, éprouvent un intérêt sincère envers votre projet, jusqu’à y mettre leur argent… c’est que vous avez clairement réussi votre campagne !
Logiquement à ce niveau-là, vous ne devriez plus avoir trop de soucis à vous faire 😉

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez-moi

Je reçois votre message directement dans ma boîte mail, et je vous réponds dès que possible ;)

En cours d’envoi

 

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

 

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?