bureau avec un macbook, des papiers et un café

Vous souhaitez apprendre à écrire des scénarios pour vos prochains projets de films ou de séries ?

Eh bien ça tombe mal !

Car aujourd’hui on va parler pétanque, ski nautique et confiture de rhubarbe au gingembre ! 😀

Je plaisante évidemment… 🙂

Aujourd’hui on parle d’un livre avant tout adressé aux jeunes scénaristes en herbe :
Ecrire un scénario pour le cinéma, de Franck Haro.

couverture écrire un scénario pour le cinéma franck haro

L’ouvrage a pour but premier de donner toutes les clés élémentaires pour maîtriser les bases de l’écriture de scénario pour le cinéma.

L’auteur introduit d’ailleurs son livre par une idée qui me semble indispensable à assimiler pour quiconque souhaite donner à ses scénarios une orientation professionnelle :

Franck Haro

« L’écriture de scénario repose sur des conventions très précises auxquelles un jeune scénariste doit impérativement se soumettre sous peine d’être écarté d’office par manque de connaissances de codes. »

– Franck Haro, Ecrire un scénario pour le cinéma –

J’avoue être totalement en phase avec la vision de l’auteur sur ce point en particulier, principalement pour trois raisons qui sont les suivantes…

Premièrement, il est clair que l’on n’écrit pas un scénario à la « va comme j’te pousse » en mode « J’ai une idée ! J’ouvre mon logiciel de traitement de texte et je commence à écrire mon histoire. ». Commencer directement par l’écriture de son scénario, c’est se confronter à un risque très élevé de se retrouver perdu en plein milieu de son processus créatif.

Deuxièmement, le scénario n’est pas un roman. Certains procédés ne peuvent être utilisés dans un scénario voué à être mis en images. Par exemple, on ne peut pas écrire les pensées d’un personnage si celles-ci ne seront pas transmises d’une manière ou d’une autre au public par l’image ou par l’audio. Ensuite à l’échelle globale, dans le cas d’un scénario, on ne peut pas se permettre de négliger l’importance de la structure narrative. Ce qui n’est pas forcément le cas d’un roman, qui peut tout-à-fait être écrit de manière plus spontanée. Le roman Sur la route de Jack Kerouac en est d’ailleurs un exemple assez probant. Je n’ai pas vu le film, mais même si le scénario de celui-ci ne respecte pas les conventions habituelles, il relève de l’exception ( et témoigne sans doute d’une parfaite maîtrise de la construction d’une intrigue qui tient la route… oh ooooh ! Jeu de mots ! Palam pam pshhh ! 😀 ).

Sur la route riley tape a la machine à écrire

La légende raconte que le livre Sur la route de Jack Kerouac, a été écrit en une seule nuit, d’une seule traite !

Troisièmement, ne pas vouloir se soumettre aux conventions d’écriture et de présentation d’un scénario, c’est prendre le risque inconsidéré d’être immédiatement perçu comme un amateur dans le milieu professionnel.

C’est donc tout l’intérêt de cet ouvrage : proposer un bilan (non exhaustif) des étapes et des grands principes fondamentaux faisant partie intégrante du processus d’écriture d’un scénario de qualité professionnelle.

Franck Haro aborde ainsi l’écriture de scénario aussi bien de manière globale, que dans le détail des outils à disposition des scénaristes.

Il appuie d’ailleurs dès l’introduction une idée que je trouve particulièrement intéressante. Celle de la complémentarité inévitable de l’intrigue et des personnages. Une intrigue formidable peut facilement être desservie par des personnages mal construits. De la même manière, créer des personnages inoubliables aux yeux du public, ne sauvera pas forcément une intrigue qui bat de l’aile.

Dans l’idée de parvenir à construire une intrigue qui captive un minimum les spectateurs, Franck Haro préconise justement de baser l’essentiel de son processus d’écriture sur la fameuse structure en 3 actes :

Exposition – Développement – Résolution

Il est essentiel de ne pas confondre la structure en 3 actes et le rite de passage du monomythe de Joseph Campbell. Même si celui-ci se construit lui aussi en trois parties, il s’agit de deux notions bien distinctes. La structure en 3 actes est une structure qui s’apparente à la nature des événements et à leur utilité dans la chronologie d’un récit. Le rite de passage présente quant à lui les étapes de l’évolution d’un héros. On a d’ailleurs pu voir ensemble dans l’analyse de Star Wars : Le réveil de la Force, que le rite de passage de Rey pouvait tout-à-fait être dissocié en partie de la structure du récit. Au point même de sortir complètement de l’intrigue principale du film si l’on considère que son abandon sur Jakku représente sa phase de séparation avec le monde ordinaire.

Je vous rappelle brièvement que la structure sert avant tout à baliser votre terrain de jeu de scénariste. Sa seule utilisation ne remplace en aucun cas la nécessité de raconter une histoire qui a du sens. Bien entendu, la structure ne remplace pas non plus la nécessité de caractériser des personnages auxquels le public pourra s’identifier ou même s’attacher d’une manière ou d’une autre.

De mon point de vue, je pense que Franck Haro n’a pas écrit son livre pour imposer l’utilisation de la structure en 3 actes. Je pense qu’il s’adresse avant tout à des personnes qui souhaitent se lancer et qui ont besoin de premier repères tangibles pour éviter de se perdre dans leur processus créatif.

Rien ne vous empêche de vous émanciper de ces repères,… à condition d’être bien certain de les maîtriser comme il se doit ! L’un des maîtres mots de toute forme d’art quelle qu’elle soit, est que toute règle est faite pour être transgressée tôt ou tard. Toute transgression nécessite toutefois d’avoir pleinement conscience de ce que celle-ci implique.

Transgresser une règle en sachant pourquoi on le fait, c’est faire un choix motivé par une intention.
Transgresser une règle en ignorant à quoi elle sert et pourquoi elle existe… c’est faire n’importe quoi !

Ceci étant dit, si vous lisez cet article c’est que vous souhaitez peut-être vous former au métier de scénariste, ou même simplement développer vos compétences en matière d’écriture de scénario, afin d’améliorer la qualité narrative de vos prochains projets. Permettez-moi de vous recommander encore une fois le livre de Franck Haro. Il me semble constituer une excellente première approche, même si vous n’avez aucune notion sur le sujet.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez-moi

Je reçois votre message directement dans ma boîte mail, et je vous réponds dès que possible ;)

En cours d’envoi

 

VOTRE PREMIER FILM

EN 7 JOURS

  • Bien préparer votre projet
  • Développer votre idée
  • Écrire le scénario de votre film
  • Organiser le tournage
  • Tourner votre film
  • Monter votre film
  • Diffuser votre film
  • Les notions théoriques
  • Les actions à mettre en place
  • +40 ressources additionnelles

 

VOTRE PREMIER FILM

EN 7 JOURS

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le guide.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?